Journée internationale du blog : c’est notre affaire !

A l’occasion de la journée internationale du blog (31 août), je suis allé à la rencontre de deux blogueurs. L’un étant un débutant dans la matière, l’autre est une vraie professionnelles qui figure parmi les toutes 1ères  blogueuses du Mali.

Le jeune web activiste Ousmane Traoré a été recruté par Abdoulaye Guindo (le président de la communauté des blogueurs maliens, Doniblog)  il y a de cela 3 mois. « Grâce au blog camp 1 et 2, j’ai appris à faire un blog (probonomali.wordpress.com), à rédiger des articles et afin de les publier sur les réseaux sociaux ».

CrNR6SnWIAE5LkU

Avec une maîtrise en philosophie, Ousmane Makaveli pour les intimes est un web citoyen de 25 ans, qui dit avoir appris et aimé beaucoup de choses dans son nouveau monde du blogging. « Le blog m’a permis de me perfectionner sur beaucoup de plans, à apprendre à connaître des thèmes précis, à faire des recherches et à rédiger des billets ».

Ce n’est pas tout : le blog l’a mis en relation avec beaucoup de personnes. Et son souhait est que la jeunesse malienne prenne le blogging comme son activité principale, dans le but d’apprendre et de servir leurs communautés.

 

Sur son blog (demeden.wordpress.com), elle se nomne Deme Den, autrement dit la fille de Deme. Cette blogueuse et mère de famille est journaliste de formation. De 2010 à nos jours, le blog lui a ouvert des portes. « Avec le blogging, j’ai beaucoup été recommandée pour d’autres choses, j’ai été pigiste pour plusieurs journaux de différent pays. Tout cela est venu grâce au blogging. » Selon Deme Den, le réseautage dans le blogging n’est vraiment pas à négliger, comme pour dire que l’union fait la force.

CrNRwYvXYAAX6by

Amoureuse des NTIC, cette femme sort carrément de la généralité. Elle affirme avoir choisi un angle précis. Sur sa page, elle traite généralement des sujets sur la science, la recherche scientifique, les résultats de recherches, tout ce qui ce rapporte à la médecine, l’environnement, les nouvelles technologies, l’agriculture et surtout l’agro-business, qui représente pour elle un sujet de l’avenir que les gens négligent.

Spécialiste en communication, coach de développement personnel, avec 19 ans de vie associative derrière elle, cette femme expérimentée souhaite une chose : l’unité des blogueurs maliens. Cela lui permettrait enfin d’intégrer le bureau. Si non avec deux groupements des blogueurs, elle ne « sait pas où aller ».

Cette ancienne agent de la Radio Kledu et de l’ORTM, qui  fêtera ses 30 ans le 20 janvier prochain, n’a pas oublié de dévoiler son amour pour le chocolat.

lindiallo

A propos lindiallo

Originaire de Rikou (Ouahigouya), à des km de Ouagadougou (Burkina Faso), je représente Un peulh perdu, à la recherche de sa langue et de sa culture. Je crois au plus grand défis du monde: rester serin, ignorer l’ignorance et d’aimer les êtres de l’humanité, au delà de leurs trahisons. Je suis pour ceux-là, qui pensent que le racisme ne paye pas. Un mélange du nord et du sud, ici bas, nous pouvons tous vivre ensemble en parfaite communauté, sans racisme ni terrorisme. Un africain né dans la région du Mali, je suis journaliste, blogueur qui réponds au nom de Lin dit Moussa DIALLO.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *